Garder définitivement vos heures DIF

Garder définitivement vos heures DIF

L’information est tombée, c’est possible ! Vous pourrez utiliser votre DIF quand bon vous semble, c’est ce qui a été annoncé dans l’ordonnance qui a été présentée au Conseil des ministres ce mois-ci.
Comme beaucoup, vous avez entendu dire qu’il fallait consommer les heures de DIF acquis au 31 décembre 2014, transformées aujourd’hui en euros, avant le 31 décembre 2020.
Bonne Nouvelle ! il n’existe plus de date limite avant laquelle vous devez utiliser le reliquat de votre DIF.
En effet, pour éviter que votre DIF soient perdus, une ordonnance, présentée en conseil des ministres ce mercredi 21 août, a acté sa continuité.
Décision prise pour permettre de sécuriser la continuité entre les droits acquis par les salariés dans le cadre du DIF et le CPF, qui l’a remplacé.
Source de l’information en suivant ce lien : https://bit.ly/2L4x3Rc
En 2019 encore trop de salariés, qui ne savent pas qu’ils ont des heures de DIF, d’autres qui pensent que le DIF a disparu avec l’arrivée du CPF et pire encore, certains indépendants, installés en libéral depuis quelques années, ont jetés leurs attestations DIF, pensant avoir bien fait puisqu’ils ont changés de régime. Il leur paraissaient logique en quittant le statut salarié attaché au régime de l’URSAFF pour, celui de créateur de son activité rattachée au régime du RSI, que ses heures de DIF devenaient caduques.
Eh bien, sachez que le DIF vous suit comme votre compte CPF, quel que soit votre statut. Et vous suit tout au long de votre carrière
Mais, attention pour ne pas perdre vos heures de DIF, il faut impérativement, retrouver votre attestation DIF remis par votre employeur avec votre fiche de paie au 31 décembre 2014 ou à part, au début de l’année 2015.
Cependant, les très petites entreprises ou les artisans qui n’ont pas l’habitude, ont peut-être « raté » l'information. j’en rencontre régulièrement et j’informe ces structures. En expliquant de se rapprocher de leur comptable afin d’établir cette attestation des heures DIF, acquises par les salariés souhaitant réaliser un formation, une VAE ou un bilan de compétences dans le cadre du CPF.
Il est important de savoir que l'orque vous mobilisez votre CPF pour un bilan de compétences ou une formation, il vous faut impérativement, avoir saisi vos heures de DIF sur votre compte CFP. Si vous ne le faites pas et que vous avez mobilisé votre CPF, dans ce cas, vos heures de DIF sont définitivement perdues.
Il n’est plus possible après une formation CPF, de revenir sur votre compte CPF pour saisir, après coup, vos heures de DIF.
Les OPCO, dans le cadre d’une demande de VAE ou pour les formations éligibles au CPF, le rappellent aux salariés, en leur demandant, de retrouver leurs heures DIF, avant d’instruire la demande de financement.
Donc vous aussi si vous ne souhaitez pas perdre du temps, mettez à jour, dès maintenant votre compte. Ainsi, vos démarches, le jour J seront plus rapides.
L' attestation DIF, délivré par l’employeur (important doit être impérativement signée et portant le cachet de l’entreprise), ou si vous ne l’avez jamais reçu ( car il vous sera réclamé lors de votre première demande de prise en charge par votre OPCO, pour faire valoir ses droits), vous pouvez demander un duplicata à votre entreprise (C’est un droit pour le salarié et un devoir de l’entreprise que de remettre cette attestation que vous soyez salarié ou ancien salarié).
Bon à connaître : Comme pour le CPF, les droits du DIF sont convertis à raison de 15 € par heure acquise.
À compter de 2020, chaque compte sera alimenté à raison de 500 € par an dans le cas d’un temps plein, 800 € pour les personnes reconnues TH et pour les personnes très peu qualifiées. Il faudra avoir utilisé votre CPF au minimum tous les dix ans pour ne pas perdre d’argent.
Si vous souhaitez effectuer une formation sur votre temps de travail, un accord préalable de l’entreprise est nécessaire. En revanche, si vous souhaitez effectuer votre formation en hors temps de travail, financée avec vos droits acquis, votre employeur ne peut pas s'opposer .
Bon à comprendre : Il faut bien avoir en tête de différencier le CPF, dont l’utilisation est à l’initiative du salarié à partir de son compte CPF et les formations financées, sur le plan de développement des compétences (ancien plan de formation) décidé par l’entreprise, pendant le temps de travail et qui ne touche pas à votre compteur CPF, enregistré sur le site moncompteactivite.gouv.fr
Toutes les informations pour être à jour sur le site officiel : site moncompteactivite.gouv.fr